Digitale Ausgabe

Download
TEI-XML (Ansicht)
Text (Ansicht)
Text normalisiert (Ansicht)
Ansicht
Textgröße
Originalzeilenfall ein/aus
Zeichen original/normiert
Zitierempfehlung

Alexander von Humboldt: „Description géognostique et physique des volcans du plateau de Quito“, in: ders., Sämtliche Schriften digital, herausgegeben von Oliver Lubrich und Thomas Nehrlich, Universität Bern 2021. URL: <https://humboldt.unibe.ch/text/1837-xxx_Ueber_die_Vulkane-5-neu> [abgerufen am 17.04.2024].

URL und Versionierung
Permalink:
https://humboldt.unibe.ch/text/1837-xxx_Ueber_die_Vulkane-5-neu
Die Versionsgeschichte zu diesem Text finden Sie auf github.
Titel Description géognostique et physique des volcans du plateau de Quito
Jahr 1838
Ort Paris
Nachweis
in: Mémorial encyclopédique et progressif des connaissances humaines 8:86 (Februar 1838), Sp. 109–110.
Sprache Französisch
Typografischer Befund Antiqua; Spaltensatz.
Identifikation
Textnummer Druckausgabe: V.72
Dateiname: 1837-xxx_Ueber_die_Vulkane-5-neu
Statistiken
Spaltenanzahl: 2
Zeichenanzahl: 1678

Weitere Fassungen
[Über die Vulkane von Quito] (Berlin, 1837, Deutsch)
Über die Vulkane von Quito (Berlin, 1837, Deutsch)
Geognostische und physikalische Beobachtungen über die Vulkane des Hochlandes von Quito (Leipzig, 1837, Deutsch)
Geognostische und physikalische Beobachtungen über die Vulkane des Hochlandes von Quito (Stuttgart, 1837, Deutsch)
Description géognostique et physique des volcans du plateau de Quito (Paris, 1838, Französisch)
Extrait d’un mémoire de M. de Humboldt sur les Volcans du plateau de Quito (Paris, 1838, Französisch)
Une Description géognostique et physique des volcans du plateau de Quito (Paris, 1838, Französisch)
Sur les volcans du plateau de Quito (Paris, 1839, Französisch)
Observations géognostiques et physiques sur les volcans du plateau de Quito (Paris, 1839, Französisch)
|109|

Pérou: Description géognostique etphysique des volcans du plateau de Quito;

par M. de Humboldt. — Si l’on comprendsous le nom de volcanicité tous les phéno-mènes qui tiennent à l’influence qu’exercela masse fluide intérieure d’une planètesur sa croûte oxydée, il est peu de régionsqui présentent autant de phénomènes vol-caniques, sur une aussi grande échelle etdans un espace aussi circonscrit, que leplateau de Quito. Le mémoire de M. de H.se divise en deux parties: la première con-tient des considérations générales sur lastructure de la chaîne des Andes, sur lesdivers chaînons parallèles qui la compo-sent, sur le rapport qui paraît exister entreles sinuosités de la côte de la mer Pacifi-que, et les changements brusques qui semanifestent dans la direction des Cordil-lères, même les plus orientales. — Ladeuxième partie du mémoire est consa-crée à la description des environs de Quitoet du volcan de Pichincha. La ville est cou-pée par des fentes de 30 à 40 pieds de largeet de 70 à 80 pieds de profondeur, quitoutes sont perpendiculaires à la crête dela montagne volcanique. Ce phénomèneest lié au soulèvement du volcan lui-mêmequi n’a point de forme conique, mais celled’une crevasse longue de 8,000 toises. Lesmêmes fentes se trouvent sur toute lapente du Pichincha, et elles en rendentl’approche très-difficile. Le Rocha-Pichin-cha a 2,490 toises de hauteur absolue; il adonné des flammes en 1539, 1566, 1577 et1660. Les blocs qui forment des rangéesdans la plaine de Rumipamba ont peut-être été rejetés, lors du premier soulève- |110|ment du volcan, par une des fissures quien sillonnent les pentes. (Bull. Soc. géolo-gique, t. 9.)